Mise à jour le 5 juin 2009


29 mai 2005, tract

Situation Politique Intérieure



DEHORS CHIRAC!
10 ANS, ÇA SUFFIT !

Après la défaite historique de Chirac le 29 mai, la première exigence:

Unité des travailleurs et la jeunesse, avec leurs organisations
pour imposer le départ immédiat de Chirac !


Il a joué. Il a perdu.

A l’issue du référendum qu’il avait annoncé il y a un an, Chirac est écrasé.

Il avait décidé de ce référendum pour tenter de surmonter sa double défaite électorale de mars et juin 2004.

Il espérait se faire plébisciter en jouant sur la division entre le PS et le PCF.

Mais la volonté d’en finir avec ce gouvernement a été la plus forte, y compris à l’intérieur du PS : Chirac est aujourd’hui battu. La question immédiate, c’est : va-t-on laisser Chirac en place comme si de rien n’était ?

Chirac aurait dû être chassé dès mars 2004. Après sa défaite de mars 2004, le PCF et le PS pouvaient exiger qu’il s’en aille. Ils ne l’ont pas fait. Chirac a donc pu, un an durant, poursuivre sa politique réactionnaire : nouvelle attaque contre la Sécurité sociale, mise en œuvre de la loi décentralisation, vote de la loi Fillon contre l’Enseignement public,mise en cause de le recherche publique. Les CRS ont été envoyés contre les lycéens, des dizaines de ceux-ci sont traînés devant les tribunaux

Si Chirac reste au pouvoir, avec ou sans changement de premier ministre, cela veut dire :

- mise en œuvre de la loi Fillon
- condamnations de dizaines de lycéens par les tribunaux
- développement du chômage et des petits boulots
- diminution du nombre d’enseignants, attaques contre le statut des chercheurs…

L’exigence immédiate est donc : DEHORS CHIRAC !

Ce qui implique l’unité entre les organisations ouvrières et de la jeunesse pour exiger le départ de Chirac :

- Le PCF, une partie du PS et diverses organisations( LCR…) ont combattu pour le Non ;qu’ils ne nous disent pas maintenant qu’il faudra attendre 2007 ! Qu’ils exigent le départ immédiat de Chirac !

- L’autre partie du PS s’est prononcée pour le Oui mais a affirmé s’opposer à Chirac :qu’ils exigent alors le départ immédiat de Chirac !

- Que le PCF et le PS (avec ou sans sa direction actuelle) se portent immédiatement candidat au pouvoir ! Qu’ils constituent un gouvernement sans Chirac ni parti bourgeois !

Ce que nous exigeons, c’est l’abrogation immédiate de la loi Fillon et de toutes les lois et mesures réactionnaires, la fin de toutes les poursuites judiciaires contre les lycéens, la création massive de postes d’enseignants et de chercheurs titulaires, etc...

Sur cette voie : constituons des collectifs unitaires pour imposer le départ de Chirac.

Le
dernier bulletin est sorti !


Pour nous contacter

Pour s'abonner