Mise à jour le 5 juin 2009


06 février 2007, communiqué
communiqué disponible en pdf

Service Civique Obligatoire



« Plus que jamais : à bas tous les projets de Service civique obligatoire ! »


Quand Royal et la direction nationale du MJS bafouillent et s'embrouillent.


Jusqu'à ce jour, le sinistre projet de Service civique obligatoire (soutenu par Sarkozy, Bayrou, l'UMP et l'UDF mais aussi la majorité des députés du PS et du PCF) faisait partie du programme du PS et avait été repris de manière explicite par Ségolène Royal, ainsi que par Fabius et Strauss Khan.

Vendredi 2 février, à Grenoble, Royal a tenu un grand « discours à la jeunesse ». Mais dans ce discours, pas un mot du Service obligatoire ! Et, à l'issue de cette réunion publique de Grenoble, le président du Mouvement des jeunes socialistes (MJS), Razzye Hammadi, a expliqué « Après débat, échange et discussion ...il a été décidé que ce service civique serait volontaire, de six mois, faisable en plusieurs fois ».

Et Julien Dray, le porte parole du PS, a confirmé cette modification en précisant : « Nous ne sommes pas droit dans nos bottes ».

On aurait pu croire que Royal prenait en compte les inquiétudes du MJS, qui sait bien qu'un tel projet ne peut que susciter la colère dans la jeunesse.

Mais le lendemain matin, patatras ! Dans un communiqué, Royal affirmait que le projet de Service civique obligatoire était maintenu dans ses « propositions », et qu'elle confiait à Kouchner le soin d'étudier la mise en oeuvre de ce projet, avec une première phase d'expérimentation volontaire.

Manifestement, Royal hésite à affronter la jeunesse mais elle est attachée à préserver ce projet qui a le soutien de tous ceux qui voudraient domestiquer la jeunesse, de tous les nostalgiques du service militaire obligatoire, de ceux qui voudraient que tous les jeunes travaillent gratuitement, ou quasi gratuitement, six mois par an, sous le contrôle des préfets.

Mais un an après la mobilisation contre le CPE, tous les défenseurs de l'ordre « juste » et bourgeois redoutent une nouvelle mobilisation et préfèrent ruser. Aux dernières nouvelles, Royal ne ferait pas figurer cette question dans ses prochaines propositions. Mais après ?

Dans cette situation, n'appartient-il pas au MJS de se prononcer clairement pour le retrait pur et simple de tout projet de service obligatoire ? Et d'exiger que le PS retire ceci de son programme ?

En tout état de cause, pourquoi l'ensemble des organisations de jeunesse sont elles muettes sur cette question ? N'est ce pas une revendication élémentaire ?

Il est certain que si l'ensemble des organisations de la jeunesse réalisait l'unité pour que soit abandonné ce projet, il n'y aurait plus que Sarkozy et Bayrou pour en parler. Et cela contribuerait à rassembler la jeunesse contre les Sarkozy, Bayrou et autres représentants de la bourgeoisie.


Le
dernier bulletin est sorti !


Pour nous contacter

Pour s'abonner