Mise à jour le 5 juin 2009


20 mars 2007, tract
tract disponible en pdf

IMMIGRATION



À BAS LES EXPULSIONS DE JEUNES, D'ÉTUDIANTS, DE TRAVAILLEURS SANS PAPIERS ! ABROGATION DES LOIS RéPRESSIVES CHIRAC-SARKOZY !


Chaque jour, des travailleurs immigrés, des étudiants, des lycéens sont arrêtés et expulsés par la police de Sarkozy en application des lois réactionnaires instaurées notamment par le gouvernement de Chirac. Des centaines de milliers de travailleurs, d'étudiants, «sans papiers » sont contraints de vivre dans la peur des contrôles, des arrestations et des expulsions, tout en continuant de travailler ou de poursuivre leurs études. Pour le patron, c'est tout bénéfice : un travailleur sans papier hésitera à faire grève, à protester contre les heures non payées ... Pour le gouvernement, c'est tout bénéfice : un lycéen, un étudiant sans papiers ne fera ni grève ni manifestation. Et comme la masse des travailleurs immigrés, il n'aura pas le droit de vote.


Une machine de guerre contre toute la jeunesse, contre tous les travailleurs

Les expulsions qui se multiplient n'ont pas comme objectif de diminuer le nombre de «sans papier ». C'est tout simplement impossible. Leur seul objectif : maintenir la «pression » sur l'ensemble des étudiants, des travailleurs sans papiers et de leurs familles, les faire vivre dans la peur permanente. Et, au-delà : faire étalage des forces de police, multiplier les rafles et les contrôles qui visent tous les jeunes et les travailleurs, quelle que soit la couleur de leurs papiers. Sarkozy veut flatter certaines couches électorales ultra-réactionnaires. C'est aussi tenter de dresser les travailleurs les uns contre les autres ; or la division entre les travailleurs rend plus difficile le combat contre les patrons.

C'est pour ces raisons que Sarkozy a multiplié les lois rendant plus difficile la vie des travailleurs immigrés, avec ou sans papiers, réduisant les possibilités de régularisation, de regroupement familial, facilitant les arrestations et les expulsions de jeunes et de travailleurs.


Unité contre les expulsions ! Unité contre les lois répressives !

Des campagnes sont engagées par des associations, par un collectif de cinéastes, en particulier contre la chasse aux enfants dont les parents n'ont pas de papiers. Ces actions sont légitimes.

Mais on ne peut en rester à la question des enfants, même si leur expulsion est particulièrement révoltante; on ne peut pas plus accepter l'expulsion d'un jeune adulte, d'un travailleur, de membres de sa famille.

La première nécessité : Que l'unité se réalise contre toutes les expulsions et pour la fermeture des centres de rétention!

Au-delà, contre cette politique réactionnaire, il faut que l'unité se réalise sur les objectifs suivants :

Régularisation de tous les sans papiers !

Abrogation des lois réactionnaires, à commencer par les lois Chirac Sarkozy I et II du 26 novembre 2003 et du 24 juillet 2006 !

Mêmes droits pour tous les travailleurs et tous les étudiants, quelle que soit leur nationalité, incluant le droit de vote à toutes les élections !


Et aussi liberté de circulation des travailleurs (sous la pression des impérialismes, des pays tels que le Maroc condamnent à la prison ceux qui, fuyant la misère, tentent d'émigrer «de façon clandestine »).

Sans doute nombre d'organisation du mouvement ouvrier (mais aussi de la jeunesse) ne défendent pas aujourd'hui l'ensemble de ces positions. Il faudra le leur imposer, et sans attendre les élections. (Combattre dans l'unité, en particulier sur ces revendications, contribuerait à barrer la voie aux candidats de la bourgeoisie : Le Pen, Sarkozy et Bayrou).

Le
dernier bulletin est sorti !


Pour nous contacter

Pour s'abonner