Mise à jour le 5 juin 2009


25 avril 2007, tract
tract disponible en pdf

POLITIQUE INTÉRIEURE



Front unique pour battre le candidat de la bourgeoisie !
Front unique pour chasser Sarkozy !

Aucune alliance avec Bayrou, autre représentant de la bourgeoisie !


Il ne sert à rien de le cacher : la situation est difficile. Les résultats du premier tour indiquent que Sarkozy est en situation de gagner le second tour; et l’on sait que Sarkozy se prépare à mener une véritable guerre contre les travailleurs et la jeunesse (et aussi les retraités, et les chômeurs). Pour cette raison, lors du second tour de l’élection présidentielle, la grande majorité de la jeunesse, la majorité de la population laborieuse va voter pour la candidate du PS, ceci indépendamment de son programme, mais avec l’espoir qu’il est encore possible de battre Sarkozy.

Car chacun le mesure : si Sarkozy est élu, les combats seront difficiles, et rudes. À l’inverse, une défaite de Sarkozy rendrait plus difficile la mise en œuvre des plans du patronat. Et la voie serait ouverte à l’élection d’une majorité du PS et du PCF à l’Assemblée nationale.

Certes, l’expérience du passé a rendu méfiants les travailleurs à l’égard de ces partis. Mais une défaite électorale de Sarkozy, (et de l’ensemble des partis bourgeois aux législatives) serait un puissant encouragement à la mobilisation de la jeunesse et des travailleurs, à la grève et aux manifestations. Et seule cette mobilisation pourra imposer la satisfaction des revendications, permettre d’en finir avec un système où le Président a des pouvoirs exorbitants. Encore faut-il, pour commencer, battre Sarkozy le dimanche 6 mai.


Aucun accord ni alliance avec Bayrou
ou tout autre représentant de la bourgeoisie !

Mais on ne peut infliger une défaite à la bourgeoisie si, en même temps, on pactise avec un autre représentant de la bourgeoisie tel que Bayrou. Rien ne peut justifier les avances faites à Bayrou. C’est au contraire en commençant par affirmer des revendications claires que l’on peut mobiliser les travailleurs et la jeunesse, et regagner y compris ceux que les déclarations de Royal avaient repoussés vers Bayrou.

Et maintenant, Royal offre à Bayrou des ministres UDF dans un gouvernement avec le PS : c’est préparer là de nouvelles défaites, c’est préparer la mort du PS. Or les travailleurs veulent infliger une défaite à la bourgeoisie.


Combat classe contre classe.

Ceci implique la réalisation du Front unique contre la bourgeoisie. Seul un tel front unique peut défaire la bourgeoisie, comme il l’avait permis dans la mobilisation contre le CPE.

Ceci signifie aujourd’hui : toutes les organisations de la jeunesse et du mouvement ouvrier – PS et PCF, JC, LO, LCR, etc…- de même que les syndicats (CGT, FO, FSU, UNEF…) doivent appeler clairement, nettement, au combat uni contre Sarkozy et la bourgeoisie dans la perspective d’un gouvernement des seules organisations du mouvement ouvrier.


Des revendications prioritaires

  • Abrogation de toutes les lois réactionnaires votées depuis 2002, à commencer par les lois liberticides de Sarkozy !

  • Non à l’autonomie des universités, non aux projets de sélection à l’entrée de l’Université : le baccalauréat doit rester la seule condition pour pouvoir s’inscrire à l’université dans la filière de son choix (et aussi : non à l’instauration d’une sélection à l’entrée du master) !

  • Assez de petits boulots ! De vrais contrats, en CDI !

  • Non au projet de service civique obligatoire (travail gratuit de 6 mois) inventé par Bayrou !

  • Augmentation du pouvoir d’achat de l’ensemble des salariés !

  • Retour à une définition hebdomadaire du temps de travail : non à l’annualisation et à la flexibilité !

  • Etc…
Pour connaître les principales propositions et revendications fondamentales formulées par Révoltes, consultez le document « Nécessité d’un programme de défense de la jeunesse »

Le
dernier bulletin est sorti !


Pour nous contacter

Pour s'abonner